Nicolas Hulot refuse l'offre d'entrer au gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Hulot refuse l'offre d'entrer au gouvernement
©Reuters

Remaniement

Nicolas Hulot refuse l'offre d'entrer au gouvernement

Alors que des rumeurs circulaient, le président de la Fondation Nicolas Hulot annonce qu'il n'ira pas au gouvernement.

Finalement, Nicolas Hulot n'ira pas au Gouvernement. Les rumeurs circulent toujours autour du remaniement que prévoit François Hollande, et l'info était sortie que l'activiste écologiste avait reçu une offre pour rentrer au Gouvernement. Mais, finalement, non, a-t-il annoncé sur son compte Twitter officiel, tenu par son équipe : "Nicolas Hulot n’entrera pas au gouvernement. Il remercie le Président de la confiance qu’il n’a cessé de lui accorder."

François Hollande aurait proposé à Nicolas Hulot le ministère de l'Ecologie, un portefeuille à périmètre constant, c'est-à-dire incluant notamment l'énergie et les transports. Il aurait également donné des gages sur des dossiers sensibles : l’arrêt du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la fin des rejets toxiques de l’entreprise Alteo à Gardanne dans la Méditerranée, l’interdiction totale de l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste, rapporte Le Monde. Hulot avait déjà décliné une offre de Jacques Chirac en 2002. Si l'activiste semble peut intéressé par des responsabilités politiques, il serait encore plus difficile de voir la logique pour lui de rejoindre un Gouvernement en bout de souffle alors que l'activité politique va être happée par la présidentielle de 2017.

Twitter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !