Nice : une famille appelle son bébé "Mohamed Merah", la justice saisie par la municipalité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Nice : une famille appelle son bébé "Mohamed Merah", la justice saisie par la municipalité
©DR

Sans commentaire

Nice : une famille appelle son bébé "Mohamed Merah", la justice saisie par la municipalité

"Alors que notre ville a été touchée de plein fouet par un attentat cet été et que ses habitants sont encore meurtris, il est inadmissible de constater de tels agissements", estime Christian Estrosi, le maire ne Nice.

La municipalité de Nice a indiqué ce vendredi avoir saisi la justice pour empêcher qu'un bébé ne s'appelle Mohamed Merah, comme l'auteur de la tuerie de Toulouse et de Montauban en 2012. La mairie entend faire modifier l'état civil du nourrisson, déclaré au début du mois de novembre sous le nom de "Mohamed, Nizar, Merah". Selon la marie, le choix d'un tel prénom par la famille du bébé peut "être contraire à l'intérêt de l'enfant" et assimilé à une apologie du terrorisme.

"Alors que notre ville a été touchée de plein fouet par un attentat cet été et que ses habitants sont encore meurtris, il est inadmissible de constater de tels agissements. C'est pour cette raison que nous avons alerté le procureur afin qu'il prenne les mesures adéquates pour faire modifier cet acte de naissance dont le contenu porte atteinte à notre République", a estimé Christian Estrosi, premier adjoint et président de la Métropole Nice Côte d'Azur. 

"La ville de Nice et ses agents restent vigilants quant à tout comportement ou acte qui pourrait être assimilé à une apologie du terrorisme (…) Il n'y a plus, comme cela pouvait exister autrefois, il y a encore quinze ans, des prénoms qui seraient interdits car ce ne serait pas des vrais prénoms. Aujourd'hui tous les prénoms sont possibles, sauf quand c'est de nature à porter préjudice à l'enfant", a quant à lui déclaré le procureur Jean-Michel Prêtre. 

>>>> À lire aussi : Quand le frère de Mohamed Merah invite les familles d'origine arabo-musulmane à regarder en face leurs responsabilités dans les dérives terroristes de certains de leurs enfants

 

Lu sur Europe 1

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Quand le frère de Mohamed Merah invite les familles d'origine arabo-musulmane à regarder en face leurs responsabilités dans les dérives terroristes de certains de leurs enfantsMohamed Merah : son père aurait été payé par la DGSE en échange de son silenceL'État accusé de "faute" et jugé partiellement responsable de l'assassinat d’un militaire par Mohamed Merah

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !