Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nancy Pelosi Washington Donald Trump Congrès codes nucléaires Maison Blanche impeachment
©Tasos Katopodis / POOL / AFP

Ultimes heures de la présidence Trump

Nancy Pelosi aurait discuté avec l'armée des moyens d'empêcher Donald Trump d'utiliser les codes nucléaires pour ses ultimes jours à la Maison Blanche

La cheffe des démocrates au Congrès veut s'assurer que Donald Trump, qu'elle qualifie de « président déséquilibré », ne puisse pas utiliser les codes nucléaires. Nancy Pelosi a affirmé qu'écarter Donald Trump du pouvoir était une « urgence de la plus haute importance ».

La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a déclaré ce vendredi s'être entretenue avec l'armée américaine pour s'assurer que Donald Trump, un « président déséquilibré » selon elle, ne puisse pas utiliser les codes nucléaires, tout en menaçant d'agir au Congrès s'il ne quittait pas rapidement le pouvoir :

« Ce matin, j'ai parlé avec le chef d'état-major américain Mark Milley pour discuter des précautions disponibles afin d'éviter qu'un président instable ne lance des hostilités militaires ou accède aux codes de lancement et ordonne une frappe nucléaire ».

Nancy Pelosi s’est confiée dans une lettre à ses collègues parlementaires : 

« La situation avec ce président déséquilibré ne pourrait pas être plus dangereuse ». 

Elle a également indiqué que le Congrès agirait si Donald Trump ne quittait pas « de façon imminente et volontairement » la Maison Blanche.

Donald Trump va céder le pouvoir à Joe Biden le 20 janvier. L’actuel locataire de la Maison Blanche a indiqué ce vendredi qu’il n’allait pas assister à la cérémonie d’investiture de son successeur, Joe Biden. 

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !