Najat Vallaud-Belkacem détaille son plan pour l'éducation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Najat Vallaud-Belkacem détaille son plan pour l'éducation
©Reuters

Mesures

Najat Vallaud-Belkacem détaille son plan pour l'éducation

Manuel Valls appelle à une "mobilisation générale" pour l'Education, principal levier contre le fondamentalisme religieux.

Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem présentaient, jeudi 22 janvier, les mesures du gouvernement destinées à l'éducation. Un chantier prioritaire pour l'exécutif après les attentats qui ont fait 17 victimes en France.

La ministre de l'Education nationale a annoncé que dès la rentrée prochaine, tous les élèves du CP à la terminale, quelle que soit la voie choisie (professionnelle, technique, générale), auront un enseignement moral et civique. A cet enseignement viendra s’ajouter une éducation aux médias et à l'information.

Pour dispenser cet enseignement, 1 000 enseignants seront formés à la laïcité pour septembre 2015. La ministre a également indiqué que les candidats professeurs seront évalués sur les valeurs de la République. Objectif : les armer suffisamment pour être en mesure d’aborder avec les élèves les questions relatives à la citoyenneté (française et européenne), à la laïcité, à la lutte contre les préjugés. En pratique, une formation de deux jours sera dispensée d’ici la fin de l’année scolaire à 1000 enseignants et personnels, qui auront ensuite la charge "d’accompagner leurs pairs" dans chaque académie.

Enfin, l’objectif delutte contre le décrochage scolaire est réaffirmé. La ministre veut tester le niveau des élèves en français début de CE2 "à des fins diagnostiques". Le financement des fonds sociaux devrait être augmenté de plus de 20% afin d’apporter des réponses financières immédiatesà la situation d’élèves en difficulté.

Autre grand objectif réaffirmé :introduire plus de mixité dans les collèges

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !