Nabilla en garde à vue : elle aurait avoué avoir poignardé Thomas Vergara, les dernières révélations sur l'affaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Nabilla est soupçonnée d'avoir poignardé son petit ami
Nabilla est soupçonnée d'avoir poignardé son petit ami
©Capture d'écran

Mise au point

Nabilla en garde à vue : elle aurait avoué avoir poignardé Thomas Vergara, les dernières révélations sur l'affaire

En fin de matinée, le jeune homme, pris en charge à l'hôpital Pompidou, était désormais hors de danger.

L'étau se resserre autour de Nabilla. Depuis le début de la matinée, les preuves s'accumulent contre la belle, en garde à vue pour "tentative d'homicide" sur son petit ami. Elle est soupçonnée d'avoir d'avoir poignardé de plusieurs coups de couteau Thomas Vergara dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 novembre et aurait même fini par avouer. En fin de matinée, le jeune homme, pris en charge à l'hôpital Pompidou, était désormais hors de danger. Retour sur tout ce que l'on savait de l'incident ce vendredi 7 novembre en fin de matinée.

Vers minuit, Thomas Vergara, le petit-ami de Nabilla arrive à l'hôtel de l'île Segin à Boulogne-Billancourt après la jeune femme. Il demande une deuxième chambre. Quelques heures plus tard, Nabilla descend paniquée à la réception. Selon elle, Thomas et elle ont été agressés par des jeunes à leur descente du taxi, sur le parking de l'hôtel. Thomas a été blessé mais il ne s'en est rendu compte qu'une fois arrivée dans sa chambre. Toutefois, un rapide coup d'œil aux caméras du surveillance permet à la police de comprendre que Nabilla ment. Il n'y aucune trace de sang sur le parking de l'hôtel. Par ailleurs, selon le staff, les propos de la starlette sont incohérents et les horaires ne collent pas. Les forces de l'ordre retrouvent le couteau au pied  de l'immeuble, sans trace de sang, mais "Nabilla aurait très bien pu l'essuyer", confie une source proche de l'enquête, menée par la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

Alors que la police est sur le point de l'arrêter, la jeune femme "a fait une petite crise de nerfs au moment de son arrestation" et a "été brièvement hospitalisée avant son placement en garde à vue", rapporte le Parisien. Elle est ensuite été transférée dans les locaux de la PJ, puis à l'Hôtel Dieu, réservée aux personnes qui sont en garde à vue. Quant à Thomas Vergara, il est hospitalisé "dans un état sérieux" mais son pronostic vital n'est pas engagé. A son réveil en soin intensif, il confirme la version de Nabilla et refuse de porter plainte contre elle, "visiblement trop amoureux de la starlette", rapportent les journalistes. Mais dans la matinée, Nabilla craque et avoue avoir porté un coup de couteau à son compagnon dans un moment de colère lors d'une violente dispute. 

Car selon Closer, cela fait un moment que les choses vont mal dans le couple. En effet, Thomas empêcherait Nabilla de voir sa grand-mère depuis plusieurs mois car la vieille dame le déteste. L'intervention de Jean-Luc Lemoine dans Touche pas à mon poste hier soir aurait fini de mettre le feu aux poudres dans le couple. Le chroniqueur aurait insisté sur la complicité de Nabilla avec Thierry Moreau, déclenchant la colère de Thomas Vergara, extrêmement jaloux.

Selon les premières analyses effectuées sur Nabilla, la jeune femme n'était à priori pas sous l'emprise de l'acool ou de drogues quand elle a attaqué son compagnon. "Il faudra toutefois attendre le résultat définitif des analyses toxicologiques pour en avoir confirmation", précise Le Parisien.  

Lu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !