Municipales à Paris : Cédric Villani présente ses premières propositions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Municipales à Paris : Cédric Villani présente ses premières propositions
©FRANCOIS GUILLOT / AFP

Dissident

Municipales à Paris : Cédric Villani présente ses premières propositions

Le député de l'Essonne veut être le "premier maire véritablement écologiste de Paris".

Le mathématicien et député de l'Essonne Cédric Villani, qui a annoncé mercredi qu'il briguera la mairie de Paris en se positionnement contre le candidat officiel de LREM, Benjamin Griveaux, livre au JDD l'ébauche de ses premiers éléments de programme. Modélisation mathématique pour fluidifier la circulation, plans de végétalisation concertés avec des experts, cantines 100% bio et en partie issues de circuits courts dans écoles et maisons de retraite... Cédric Villani veut être "le premier maire véritablement écologiste de Paris", dit-il.

Le mathématicien veut innover dans la composition de ses listes. Elles seront composées "avant tout sur la base de l'adhésion à un projet de rassemblement écoprogressiste. Nous envisageons aussi d'innover en intégrant dans nos listes, en position éligible dans les arrondissements, des citoyens tirés au sort parmi nos soutiens."

Selon lui, "les voitures individuelles ont vocation à disparaître - qui sait à quelle échéance ? Demain, nous circulerons en minibus autonomes, partagés, à la demande et propres". Il veut donc diminuer la place des automobiles notamment en fluidifiant la circulation grâce à la modélisation mathématique. "Ce sera l'une de mes priorités. Je m'impliquerai même personnellement", promet le médaillé Fields.

Critiqué cette semaine concernant son absence de programme sur le logement, il se fait plus précis : "L'encadrement des loyers était une nécessité. Le gel des loyers, pratiqué à Berlin, doit être analysé. Sur ce sujet il ne faut pas craindre la radicalité", dit-il. Il ajoute "qu'on ne peut pas continuer à densifier Paris".

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !