Municipales 2014 à Paris : Sarkozy considère que NKM est "l'une des responsables politiques qui a le plus d'avenir" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Nicolas Sarkozy a conseillé à NKM de se présenter à la ville de Paris
Nicolas Sarkozy a conseillé à NKM de se présenter à la ville de Paris
©Reuters

Eloge

Municipales 2014 à Paris : Sarkozy considère que NKM est "l'une des responsables politiques qui a le plus d'avenir"

Selon l’auteur d’un livre à paraître sur la candidate UMP, c’est aussi l’ancien président qui lui aurait "vivement conseillé" de se présenter.

"Paris, c'est plié, et Marseille risque d'être perdu. Il n'y aura que très peu de gains, qui ne contrebalanceront par les pertes de 2008" aurait, selon le Canard enchaîné, récemment prédit Nicolas Sarkozy à propos des élections municipales. Pourtant, pour le vote de Paris, l’ancien président de la République aurait joué de son influence pour pousser Nathalie Kosciusko-Morizet à se présenter. C’est en tout cas ce qu’affirme la journaliste Marion Mourgue dans son prochain livre "Nathalie Kosciusko-Morizet, l'affranchie" (éditions Pygmalion). Dans cet ouvrage, on apprend en effet que Nicolas Sarkozy a "vivement conseillé" à Nathalie Kosciusko-Morizet de se présenter à Paris pour les élections municipales.

"Je lui ai vivement conseillé de se présenter à Paris, et ce, assez rapidement, dès le lendemain des présidentielles", confie l’ex-chef de l’Etat à l'auteur, à propos de celle qu'il avait fait sa porte-parole pendant sa campagne. "Je lui ai dit :"fonce, tu es sûre de gagner. Même si tu perds, tu auras gagné. Tu es sûre de faire un beau score, tu feras mieux que ce qu'auront fait les autres"", poursuit Nicolas Sarkozy, en faisant allusion aux candidats de droite battus par Bertrand Delanoë. A savoir  Jean Tibéri, élu maire de Paris en 1995 mais battu en 2001, et Françoise de Panafieu, battue en 2008.

Mais les éloges de Nicolas Sarkozy ne s’arrêtent pas là. Selon l’ancien président, NKM est une femme "libre". "Il n'y a pas d'enjeu entre elle et moi. Je ne la considère pas comme une "créature" mais comme une jeune responsable de grand talent (...) On s'entend très bien. Je suis son ami plutôt que son mentor" assure l’ex-chef de l’Etat. Et celui-ci de poursuivre : "Je considère que c'est l'une des responsables politiques qui a le plus d'avenir, sans conteste, et pas simplement parmi les femmes". Et de conclure : "les autres demandent avant de démontrer, elle démontre avant de demander. C'est pour ça qu'elle va gagner".

Dans son livre Marion Mourgue fait d’autres révélations.  La journaliste met notamment en avant les ambitions de NKM. Celle-ci lui a en effet confié que "oui, mon ambition, ce sont les primaires de 2016". Reste à savoir ce que Nicolas Sarkozy a en tête. Car s’il venait à revenir en politique, cela pourrait contrecarrer les plans de la candidate UMP…

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !