Mortalité liée à l'Alcool : la Cour des comptes accuse l'Etat de "complicité" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Mortalité liée à l'Alcool : la Cour des comptes accuse l'Etat de "complicité"
©Reuters

Complaisance ?

Mortalité liée à l'Alcool : la Cour des comptes accuse l'Etat de "complicité"

Un rapport explosif, révélé par Europe 1, pointe du doigt le manque d'implication des autorités.

Lorsqu'elle attaque, la Cour des comptes fait rarement dans la demi-mesure. Cette fois, elle accuse directement l'Etat de "complicité" pour les morts liés à l'alcool. Révélé par Europe 1, son rapport sera remis mercredi et s'annonce explosif alors que 49 000 personnes meurent chaque année à cause de l'alcool.

Premier grief, la consommation acceptable selon les autorités : quatre pour les hommes, trois pour les femmes. Pour la Cour des comptes, il est évident qu'une telle mesure favorise la consommation et, à terme, les problèmes de santé qui y sont liés. Deuxième reproche : "le faible investissement de l'Etat dans la recherche médicale sur les effets de l'alcool" quand les Etats-Unis y consacrent 10 fois plus de moyens. De la même façon, les contrôles d'alcoolémie sur la route sont trop faibles, car trop couteux, par rapport à l'enjeu.

La Cour des comptes pointe du doigt en fait le paradoxe sur la consommation d'alcool en France, véritable enjeu économique et culturel pour le vin, et la mortalité importante et couteuse pour l'assurance maladie. Si le tabac est de plus en plus encadré, les autorités feraient preuve de "passivité" concernant l'alcool. "On ne peut pas sacrifier la santé au nom de l'économie", expliquait ainsi Claude Evin, ex-ministre socialiste de la Santé, en janvier dernier.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !