Mort du sans-abri à Los Angeles : tensions dans certains quartiers, le maire promet une enquête "méticuleuse" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mort du sans-abri à Los Angeles : tensions dans certains quartiers, le maire promet une enquête "méticuleuse"
©Capture

Suite

Mort du sans-abri à Los Angeles : tensions dans certains quartiers, le maire promet une enquête "méticuleuse"

De son côté, le chef de la police a assuré la famille de la victime, mais aussi les agents "impliqués dans cette tragédie", de sa "sympathie", tout en promettant une "enquête exhaustive".

La mort du SDF abattu par la police lundi dans les rues de Los Angeles fait toujours débat aux Etats-Unis. De nombreuses associations ont critiqué l'attitude des agents et ont relancé la question de la violence policière dans le pays. Lundi soir, lors d'une conférence de presse, le chef de la police, Charlie Beck, s'est montré très mal à l'aise. Assurant à la famille de la victime, mais aussi aux agents "impliqués dans cette tragédie", sa "sympathie", il a indiqué qu'une "enquête exhaustive" serait menée.

Puis il a livré le récit de la mort du sans-abri. "Pendant qu'il était à terre et qu'il se débattait avec les agents, l'homme a tenté de s'emparer du pistolet de l'un d'eux, ce qui a provoqué une fusillade dans laquelle des policiers ont été impliqués", a-t-il dit. Il a ensuite présenté des photos de l'arme qui prouvent, selon lui, qu'il y a eu "lutte pour le pistolet" entre les policiers et la victime. Le chef de la police a expliqué encore que les agents ont utilisé un taser "mais qu'il n'a eu qu'un effet limité et (l'homme) a continué à se débattre". "Il me semble que les agents ont agi avec compassion jusqu'au moment où l'usage de la force s'est avéré nécessaire" a encore dit Charlie Beck. L'enquête sera conduite par un inspecteur général indépendant.

De son côté, le maire de Los Angeles Eric Garcetti a, lui, promis une "enquête méticuleuse" et prié ses administrés de ne "tirer aucune conclusion" avant que les résultats en soient connus. Une télévision locale a indiqué que les tensions sont restées très fortes dans le quartier pendant plusieurs heures après l'incident. La mort de ce sans-abri intervient après plusieurs affaires de Noirs tués par des policiers blancs dont celle de Ferguson.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !