Mort de Rémi Fraisse : sa famille demande à François Hollande de faire toute la lumière sur les circonstances de son décès | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Mort de Rémi Fraisse : sa famille demande à François Hollande de faire toute la lumière sur les circonstances de son décès
©

Suite

Mort de Rémi Fraisse : sa famille demande à François Hollande de faire toute la lumière sur les circonstances de son décès

Le jeune manifestant est mort dans la nuit du 25 au 26 octobre à Sivens.

Arié Alimi, l'avocat de la famille de Rémi Fraisse a interpellé François Hollande quelques heures avant son émission ce jeudi. Lors d'une conférence de presse, il a en effet demandé au président de la République de "faire la lumière sur les circonstances" de la mort du jeune homme. Le militant écologiste avait succombé à une grenade offensive lancée par les gendarmes dans la nuit du 25 au 26 octobre à Sivens dans le Tarn. 

 

"Pourquoi, alors que les militaires le voient expressément tomber à la suite de l'explosion de la grenade, que les circonstances de sa mort sont connues dès cet instant, la vérité sur la mort de notre enfant et frère n'a-t-elle pas été immédiatement révélée ?" a-t-il dit avant d'ajouter que "les éléments qui sont parvenus à la famille établissent sans l'ombre d'un doute" que les gendarmes ont compris le lien direct entre l'explosion de la grenade et la chute du jeune homme.

Me Alimi a aussi posé la question du contenu de la grenade. "M. le Président, nous vous demandons solennellement (...) de nous apporter ces réponses, pour nous permettre d'inhumer notre fils et frère dans la vérité, commencer à faire notre deuil et que plus jamais un tel drame ne puisse se reproduire" a-t-il encore déclaré.

Il a aussi demandé "expressément aux médias, mais également à toute personne, quels que soient sa fonction, son bord ou ses opinions", de ne pas se rendre aux obsèques. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !