Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
François Hollande s'est exprimé sur la mort de Rémi Fraisse
©Reuters

Mise au point

Mort de Rémi Fraisse : François Hollande "n'accepte pas qu'en France, on se déchire sur un drame humain"

"Nous devons faire preuve de responsabilité, tous, (...) notamment dans les déclarations publiques" a également indiqué le président de la République.

"Quand un jeune meurt, la première des réactions, c'est celle de la compassion. J'appelle les pouvoirs publics à faire toute la vérité sur ce qui s'est passé, sur les causes de la mort". François Hollande s'est exprimé ce mardi midi à Paris après la mort de Rémi Fraisse, jeune militant qui manifestait contre le projet de barrage de Sivens dans le Tarn.

Le président de la République a aussi appelé au calme après la polémique qui a suivi la mort du jeune homme. "Il y a une responsabilité que chacun doit avoir, dans son expression. Je n'accepte pas qu'en France, on se déchire sur un drame humain" a-t-il indiqué. 

Le chef de l'Etat a également expliqué qu'il a "appelé le père de Rémi Fraisse ce matin pour lui dire sa solidarité. De manière généraleFrançois Hollande a aussi déclaré qu'en tant que président de la République, lors de "moments éprouvants", "sa première responsabilité" était d'appeler à "l'apaisement, à la compréhension et au droit. Nous sommes dans un pays de droit".

Manuel Valls s'est aussi exprimé brièvement après "ce drame".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !