Mort de Rémi Fraisse : environ 25 lycées parisiens bloqués | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Mort de Rémi Fraisse : environ 25 lycées parisiens bloqués
©

Indignation de confort

Mort de Rémi Fraisse : environ 25 lycées parisiens bloqués

Les lycéens sont indignés par la mort du jeune manifestant à Sivens... le 25 octobre.

12 jours après la mort de Rémi Fraisse, les lycéens se réveillent. "Ils n'étaient pas indignés avant car ils étaient en vacances" raille un passant près d'un lycée de la Nation à Paris. Car ce jeudi, plus de 20 lycéens de la capitale sont bloqués pour dénoncer la disparition dans des conditions tragiques du jeune manifestant de Sivens. "Une vingtaine de lycées sont bloqués, dont cinq ou six totalement. Les autres sont plutôt avec un blocage filtrant, c'est-à-dire que certains cours peuvent avoir lieu" a confimé un porte-parole du Rectorat.

Depuis ce jeudi matin 9h00, l'accès à plusieurs établissements proches de la place de la Nation est bloqué. Un rassemblement sur la place a même été programmé. Aucune violence n'a pour le moment été constatée. Des banderoles ont été déployées, des bougies et des fleurs ont été installées devant les lycées.

"Rémi Fraisse a été tué par les mains de la police. Le travail des forces de l'ordre, ce n'est pas de tuer. On veut un changement dans la réaction des forces de l'ordre. Un meurtre, ça ne doit pas être pris à la légère, on n'est pas dans une dictature" a témoigné l'un des élèves à l'AFP. Ce mouvement pourrait encore perdurer jusqu'à vendredi. Rien n'est annoncé pour la suite. Le long week-end qui arrive en serait la cause ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !