Moral des ménages : il est encore pire que ce que les spécialistes attendaient | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Moral des ménages : il est encore pire que ce que les spécialistes attendaient
©Photo DR

Pire en pire

Moral des ménages : il est encore pire que ce que les spécialistes attendaient

Les Français n'ont jamais eu aussi peu confiance qu'au mois de juin. Ils craignent notamment une hausse du chômage, selon l'Institut national de la statistique et des études économique.

Toujours plus bas. La confiance des ménages a une nouvelle fois baissé en juin pour atteindre son niveau le plus bas jamais enregistré depuis 1972, a annoncé jeudi l'Insee. L'indicateur qui synthétise la confiance des ménages s'établit à 78 points en juin, contre 79 en mai, inférieur à son niveau de juillet 2008 au plus fort de la crise financière. Il est inférieur à la moyenne sur une longue période : 100 points, calculée entre janvier 1987 et décembre 2012. L'indice est beaucoup plus faible que celui attendu par les spécialistes. Les 19 économistes attendaient en moyenne un indice à 81, leurs estimations allant de 78 à 82.

L'opinion des ménages sur leur situation financière passée a augmenté d'un point, tandis que celle sur leur situation financière future est stable. L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle recule d'un point et celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir perd trois points, tandis que les perspectives d'évolution du niveau de vie continuent de baisser (-2 points), atteignant un nouveau minimum historique. Enfin, les ménages sont plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage.

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !