Migrants : la mère de Laurent Wauquiez fait marche arrière pour ne pas froisser son fils | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Migrants : la mère de Laurent Wauquiez fait marche arrière pour ne pas froisser son fils
©Reuters

Imbrglio

Migrants : la mère de Laurent Wauquiez fait marche arrière pour ne pas froisser son fils

Maire de Chambon-sur-Lignon, elle a finalement refusé d'accueillir des migrants, créant l'incompréhension dans sa commune.

Tout pour toi, mon fils ! Éliane Wauquiez, mère du président des Républicains Laurent Wauquiez, a finalement décidé de ne pas soumettre l'accueil des migrants au conseil municipal de de Chambon-sur-Lignon dont elle est le maire. Pourtant, le 16 septembre dernier, elle décidait, lors de ce même conseil municipal, de prolonger la réputation du village, reconnu comme "Juste parmi les Nations", pour avoir abrité des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il faut dire que le même jour, son cher fils Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, lançait une pétition pour refuser la réparation des migrants de Calais dans toute la France. Une position qui a forcé la mère à faire marche arrière et ne plus soumettre l'accueil des réfugiés au vote en conseil municipal. "Je pense que Madame le maire est en porte-à-faux avec les dires de son fils et qu'elle ne peut pas s'exprimer publiquement à cause de ça", explique à BFMTV Perrine Barriol, qui s'occupe du temple protestant de la commune.

Pour l'adjointe au maire, la polémique n'a pas lieu d'être puisque les réfugiés sont déjà dans la commune. "Ce sont les actes qui comptent. C'est la réalité, à savoir la présence de tous les réfugiés sur la commune, qui montre bien qu'il y a une volonté commune d'accueillir ces personnes" affirme Denis Vallat à la chaine de télévision. "On est dans la perspective des primaires" souligne pour sa part Hervé Routier, conseiller municipal d'opposition. "Il y a un discours à tenir vis-à-vis des électeurs, notamment pour mordre sur la frange plus à droite des Républicains. C'est donc le discours que M. Wauquiez et sa mère souhaitent tenir." Au moins, la famille Wauquiez reste unie.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !