Mexique : l'explosion d'une tour fait au moins 25 morts<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mexique : l'explosion d'une tour fait au moins 25 morts
©

Boum

Plus de 100 personnes ont été blessées par cette explosion, probablement due au gaz présent au siège de la compagnie pétrolière d'Etat Pemex.

L'explosion a eu lieu au bas de la tour qui abrite le siège de la compagnie pétrolière d'Etat Pemex à Mexico, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur mexicain. Ce bâtiment du centre-ville s'élève à plus de 200 mètres. A l'origine de l'accident, selon les médias : une accumulation de gaz dans un local électrique, au niveau des étages inférieurs du bâtiment.

"Il y a eu une secousse, puis plus d'électricité et soudain il y a eu des débris partout. Des collègues nous ont aidés à évacuer le bâtiment", a déclaré Cristian Obele, témoin de la scène, au réseau d'information Milenio. Certains témoins ont affirmé que l'explosion provenait d'un bâtiment voisin.

"C'était comme pendant un tremblement de terre", a relaté à l'AFP une employée de Pemex, Astrid García Treviño, qui a échappé au drame car elle était sortie de la tour pour aller faire une course. "Je suis revenue, j'ai vu toute la partie basse de l'immeuble détruite et je n'ai pas pu rentrer", a-t-elle expliqué. "Dans l'entresol, il y avait plus de mille personnes. C'est là que les employés pointent", a ajouté l'employée sous le choc.

Près de six heures après l'explosion, le président mexicain Peña Nieto a annoncé le sauvetage d'une personne prise au piège dans les décombres du premier étage sur son compte Twitter. "Je ne connais pas la cause de l'explosion. Mais toute affirmation sur les origines de celle-ci serait de la spéculation", a-t-il également déclaré en demandant aux secours de poursuivre leurs efforts. Enrique Peña Nieto et le maire de Mexico Miguel Angel Mancera se sont rendus sur les lieux et les policiers ont bloqué la circulation dans les avenues et rues autour du gratte-ciel.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !