Meurtre de Nelly Haderer à Nancy : 27 ans après, un homme confondu grâce à son ADN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Meurtre de Nelly Haderer à Nancy : 27 ans après, un homme confondu grâce à son ADN
©

La lumière est faite

Meurtre de Nelly Haderer à Nancy : 27 ans après, un homme confondu grâce à son ADN

L'ADN découvert sur le jean de la jeune femme serait celui de Jacques Maire, acquitté définitivement de ce meurtre en 2008.

Il aura fallu 27 ans et des traces d'ADN sur un jean. Le meurtre non élucidé de Nelly Haderer à Nancy en janvier 1987 est en passe d'être résolu selon l'Est Républicain. L'ADN découvert sur le pantalon de la victime serait celui de Jacques Maire, suspect jugé à l'époque et définitivement acquitté en 2008 au terme de son troisième procès.

La famille de Nelly Haderer avait demandé en septembre dernier la comparaison de traces ADN avec le profil de plusieurs suspects, parmi lesquels Jacques Maire, mais aussi le tueur en série Francis Heaulme. Une tache de sang retrouvée après expertise du jean qu'elle portait, avait permis de voir qu'il s'agissait d'un ADN masculin. 

Jacques Maire, acquitté dans cette affaire, pourrait donc ne plus être inquiété selon des sources judiciaires. Nelly Haderer avait été tuée de deux coups de carabine 22 LR. La jeune femme de 22 ans avait ensuite été retrouvée découpée dans une décharge à quelques kilomètres de Nancy.

Lu sur L'Est Républicain

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !