Météo France annonce un été plus chaud que la moyenne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Météo France annonce un été plus chaud que la moyenne
©ALAIN JOCARD / AFP

Sortez les maillots (et les ventilos)

Météo France annonce un été plus chaud que la moyenne

Il est néanmoins encore trop tôt pour prédire d'éventuelles vague de chaleur ou une canicule.

L'été est-il enfin là ? Après un printemps frais, ce weekend marque l'arrivée des chaleurs, avec un soleil qui brille généreusement sur tout le pays et des températures estivales, qui n'affichent pas moins de 21 à 25 degrés en bord de Manche, 25 à 30 sur le reste du pays, voire 31 degrés sur le Centre et jusqu'à 30 à 34 degrés en Aquitaine.

En ce premier jour de l'été météorologique, qui débute le 1er juin, Météo France a publié son bulletin de prévision saisonnière pour les mois de juin-juillet-août 2019. Sa conclusion ? Une grande partie de l'Europe devrait connaître des températures plus chaudes que la normale.

Des conditions anticycloniques devraient dominer la période sur la France et une grande partie de l'Europe, avec des températures supérieures aux normales. Aucun scénario ne se dégage en revanche pour les précipitations, précise l'agence météo. Autour de la Méditerranée orientale, le temps pourrait être plus instable et plus frais, tandis que le nord de l'Europe devrait connaître des conditions plus sèches et plus chaudes que la normale.

Attention toutefois : les prévisions saisonnières ne permettent pas de prévoir la température au degré ou au jour près ni les vagues de chaleur ou encore les canicules. Ces prévisions s'efforcent de déterminer les tendances attendues en moyenne sur le trimestre. La probabilité de canicule peut être considérée globalement sur la saison mais un événement particulier, durant entre quelques jours et quelques semaines, ne peut être anticipé que quelques jours à l'avance, par la prévision météorologique classique.

Météo France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !