Météo France : le Gard en vigilance rouge, l'Hérault, l'Ardèche, la Drôme en orange, un fort épisode pluvieux annoncé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les départements du sud ont subi de nombreuses inondations depuis un mois
Les départements du sud ont subi de nombreuses inondations depuis un mois
©REUTERS/Pascal Rossignol

On est mieux chez soi

Météo France : le Gard en vigilance rouge, l'Hérault, l'Ardèche, la Drôme en orange, un fort épisode pluvieux annoncé

Il s'agit de la quatrième alerte en un mois. Ces départements n'ont pas été épargnés par les inondations qui ont déjà fait de gros dégâts.

"Il y en a marre. Franchement, toute cette eau, ces pluies, ces inondations, on n'en peut plus". Une habitante de Montpellier crie son exaspération. Touchée par les inondations à deux reprises en un mois, cette jeune femme continue de panser les plaies des dernières crues. Et ce n'est sans doute pas fini. Un nouvel épisode pluvieux de forte intensité est annoncé ce vendredi. Météo France a en effet placé trois départements en alerte orange : l'Ardèche, la Drôme, et l'Hérault. Mais c'est surtout le Gard qui inquiète puisqu'il a été mis en vigilance rouge. "Le Gard passe en vigilance rouge hydro-orages: la zone de fortes précipitations orageuses actuellement centrée sur le Gard perdure avec une activité variable et par moment toujours intense" écrit l'institut.

Le Codis de l'Hérault a assuré surveiller de "très près" le phénomène. "On surveille la météo en direct : il y a eu un premier passage pluvieux, mais ce n'est pas resté scotché" a indiqué un de ses représentants très tôt ce vendredi matin. Si dans la Drôme, rien de particulier n'a été noté car "il ne pleut pas" selon un officier du Codis 26, cinq interventions ont eu lieu en Ardèche, "pour de petites inondations notamment une toiture à bâcher en raison de travaux".

Mais ce qui préoccupe le plus les responsables du Codis, c'est la montée du Lez, dans l'Hérault. En crue à plusieurs reprises depuis un mois, il pourrait de nouveau provoquer des inondations importantes. "A Grabels, les écoles seront fermées (...) En plus, je vais utiliser notre système de télé alarme. Il prévient 2 à 3 000 personnes s'il faut éloigner les véhicules ou se mettre à l?abri", a déclaré le maire de Grabels à l'AFP. 

D'autres maires ont eux aussi prévu d'agir en cas d'inondations mais ils ont surtout fait de l'information préventive. "On est allé voir directement tous les habitants qui avaient été touchés deux fois par les inondations pour les informer de cette nouvelle alerte, pour qu'ils se mettent à l'abri et éloignent leur voiture" a indiqué un autre maire. 

Plusieurs épisodes orageux ont en effet déjà frappé le sud de la France depuis le début de l'automne. Fin septembre, Montpellier et plusieurs dizaines de communes avoisinantes avaient subi une inondation majeure, entraînant la prise en charge de 4 000 "naufragés". Météo France a indiqué dans son bulletin que les alertes sont valables jusqu'à samedi 11H00 "au plus tôt". La prudence est recommandée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !