Mesures antipollution : Ségolène Royal facilite la circulation alternée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mesures antipollution : Ségolène Royal facilite la circulation alternée
©Reuters

Nouveautés

Mesures antipollution : Ségolène Royal facilite la circulation alternée

La circulation alternée pourra être instaurée sur demande des élus locaux d'une ville, si le seuil maximum d'émission d'oxyde d'azote ou de particules fines est dépassé.

Ségolène Royal a annoncé ce mercredi, que la circulation alternée serait désormais facilitée en France. Un débat de longue haleine qui opposait la maire de Paris Anne Hidalgo et la ministre de l'Ecologie, lors des derniers pics de pollution. Ainsi, la circulation alternée qui consiste à diviser le trafic par deux pour diminuer la pollution, pourra être instaurée sur demande des élus locaux d'une ville si le seuil maximum d'émission d'oxyde d'azote ou de particules fines est dépassé. "Désormais, la décision pourra être prise dès que l'alerte pollution est donnée, et plus seulement lorsque l'on constate la pollution" a expliqué Ségolène Royal. Et d'ajouter : "Chaque fois que des élus demanderont une réduction de la vitesse, ils l'obtiendront".

A ce titre, les maires n'auront plus à dépendre de la préfecture pour lancer l'opération et pourront eux-mêmes saisir le Préfet. S'il refuse, ce dernier sera contraint de se justifier devant un comité de la qualité de l'air, où siégeront les élus locaux et plusieurs associations. La ministre de l'Ecologie a également évoqué la création dans les grandes villes, de zones où seules les voitures les plus propres seront autorisées à circuler. Le concept devrait être testé prochainement à Strasbourg et à Grenoble. De même qu'une enveloppe de 1000 euros pourrait être attribuée aux foyers désirant changer le système de chauffage de leur voiture, celui-ci étant responsable d'un quart de la pollution dans les grandes agglomérations.

 
Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !