Mesures antipollution : Anne Hidalgo lance la première journée sans voiture à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mesures antipollution : Anne Hidalgo lance la première journée sans voiture à Paris
©Reuters

L'initiative

Mesures antipollution : Anne Hidalgo lance la première journée sans voiture à Paris

"Bien sûr, on n'a pas eu le périmètre qu'on souhaitait, on avait demandé tout Paris, sauf le périphérique, et bien sûr les bois, on est sur un périmètre plus restreint, mais c'est une première", a déclaré la maire socialiste.

La première journée sans voiture a été lancée par Anne Hidalgo ce dimanche matin, en direct des Champs-Elysées. Accompagnée des maires de Bruxelles, Sao Paulo et Bristol (où le concept a déjà été experimenté), la maire socialiste s'est réjouie de prouver aux Parisiens qu'ils ne sont pas obligés "de tous se balader avec une voiture personnelle, il y a d'autres façons de concevoir la mobilité en ville". "Bien sûr, on n'a pas eu le périmètre qu'on souhaitait, on avait demandé tout Paris, sauf le périphérique, et bien sûr les bois, on est sur un périmètre plus restreint, mais c'est une première", a-t-elle précisé. En effet, la préfecture de police a préféré se concentrer sur les 8 premiers arrondissements de la capitale où se trouvent les zones les plus touristiques. Le reste de la ville est seulement soumis à une limitation de vitesse de 20km/h. "Je pense que l'année prochaine on sera sur un périmètre beaucoup plus large", a espéré la maire.

Selon le communiqué publié par la préfecture, la zone concernée par l'initiative couvre un périmètre "situé entre les grands boulevards (au nord), le boulevard Saint-Germain (au sud), les places de la République, de la Bastille et de la Concorde". De même que le "secteur du Champ-de-Mars" et sur "la partie basse des Champs-Élysées (portion comprise entre la place de la Concorde et l'avenue George-V, toutes deux non incluses dans le périmètre)". L'initiative a débuté à 11h ce dimanche matin et prendra fin à 18h. "C'est le mouvement normal, légitime, moderne de nos grandes villes, parce que la pollution dans nos villes, elle tue", a déclaré la maire.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !