Menaces de mort sur Claude Bartolone : interpellation d'un homme à Marseille | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un homme suspecté d'envoyer des lettres de menaces à des élus dont Claude Bartolone a été arrêté à Marseille.
Un homme suspecté d'envoyer des lettres de menaces à des élus dont Claude Bartolone a été arrêté à Marseille.
©Reuters

Dénouement

Menaces de mort sur Claude Bartolone : interpellation d'un homme à Marseille

Un homme a été placé en garde à vue par la police pour avoir envoyé des courriers de menaces à des élus et des personnalités marseillaises.

Fin de l'affaire des menaces de morts faites à Claude Bartolone et à des personnalités marseillaises ? Il se pourrait bien. Un homme, soupçonné d'avoir menacé de mort par courrier le président de l'Assemblée nationale, a en effet été interpellé mardi à Marseille.

Le député socialiste Patrick Mennucci a par ailleurs précisé que l'homme a été relâché après sa garde à vue pendant laquelle il a avoué les faits reprochés. Patrick Mennucci a notamment expliqué avoir reçu des menaces ces deux dernières années mais depuis quelques semaines, elles étaient plus précises et plus violentes que les premières. Certaines ont même été directement adressées à la mère du député socialiste.

L'homme a été retrouvé par les policiers alors qu'ils enquêté sur une série de menaces par courrier faites à des personnalités locales de Marseille dans lesquelles il parle de leur "faire la peau". Si les motivations du suspect reste encore à déterminer avec précision, on sait déjà qu'il se revendique d'une organisation qui porte le nom de "renouveau nationaliste".

Pour rappel, la lettre de menaces reçue par Claude Bartolone le 22 avril dernier contenait de la poudre de munitions et le mettait "en demeure de surseoir au vote définitif de la loi sur le mariage pour tous". Des menaces concernant le même sujet avaient également été envoyées à d'autres élus. Un fleuriste marseillais arborant un drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté homosexuelle, a également été victime de menaces.

Patrick Mennucci a indiqué que l'homme arrêté dans cette affaire est un habitant du 7e arrondissement de la cité Phocéenne. Une carte d'adhérent au parti d'extrême-droite le Front national a notamment été retrouvée chez lui. L'homme interpellé appartiendrait par ailleurs à un groupuscule d'extrême-droite.


Lettre de menace à Claude Bartolone: les...par BFMTV

Lu sur Le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !