Pour Jean-Luc Mélenchon, "Le Parisien" et "L'Express" sont "proches du FN" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pour Jean-Luc Mélenchon, "Le Parisien" et "L'Express" sont "proches du FN"
©

Nuancé

Pour Jean-Luc Mélenchon, "Le Parisien" et "L'Express" sont "proches du FN"

L'Express a promis de donner des suites judiciaires à ces propos, qualifiés par le journal de "diffamatoires".

Dans un billet publié sur son blog mardi, Jean-Luc Mélenchon accuse les journalistes du Parisien et de l’Express d’être "proches du FN": "La présence médiatique, si elle a un intérêt évident, a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front national du fait de leurs lecteurs : Le Parisien et L’Express", écrit-il.

A l'origine de cette sortie : un tweet. Celui d’un journaliste du Parisien affirmant que le candidat du Front de gauche s'est caché dans une voiture plutôt que "d'affronter"sa rivale, Marine Le Pen, sur le marché d'Hénin-Beaumont. De son côté, Jean-Luc Mélenchon affirme qu'il était en fait dans une usine placée en redressement judiciaire. Il qualifie le journaliste de "bon facho patenté qui ricane ensuite dans ses réponses à ceux qui l'interpellent sur ce curieux procédé".

Le rédacteur en chef du site de L'Express,  Eric Mettout, a réagi par un billet de blog où il qualifie Jean-Luc Mélenchon de "petit procureur stalinien". L'Express a promis de donner des "suites judiciaires appropriées" à ces "propos diffamatoires".

Lu sur le blog de Jean-Luc Mélenchon

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !