Meeting du PS "contre les extrémismes" : hommage appuyé à Christiane Taubira | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Meeting du PS "contre les extrémismes" : hommage appuyé à Christiane Taubira
©

Réunion de famille

Meeting du PS "contre les extrémismes" : hommage appuyé à Christiane Taubira

Manuel Valls a par ailleurs affirmé "former un beau couple" de ministres avec la garde des Sceaux.

Quelques centaines de militants socialistes se sont réunis mercredi à la Mutualité dans le cadre d'un meeting "organisé pour défendre la République face aux extrémismes". L'occasion pour Christiane Taubira de recevoir à nouveau le soutien de la grande famille socialiste. "Ils commencent par vilipender les apparences, ils commencent ainsi par la différence qu'ils voient et ils finissent par celle qu'ils imaginent. Et ils mettent tout le monde et chacun en danger. Voilà pourquoi, nous ne nous laisserons pas faire. Nous continuerons à leur barrer la route", a déclaré la garde des Sceaux à propos de ceux qui l'ont récemment attaquée.

"La France n'est pas raciste, mais en ces temps de crise économique, sociale, morale, les dirigeants de l'extrême-droite xénophobe et raciste ne se sont jamais sentis aussi forts", a, pour sa part, ajouté Harlem Désir. Les militants ne sont d'ailleurs pas les seuls à avoir rendu hommage à la ministre de la Justice. "Moi, parmi vous, je suis celui qui connais le mieux (…) Christiane Taubira. Progressivement, malgré les analyses, les avis (…), nous formons, je le dis, un beau couple dédié à l’État de droit", a estimé Manuel Valls.

C'est la deuxième réunion "anti-FN" que le PS organise depuis le mois d'octobre. La majorité prépare même un argumentaire destiné aux militants pour répondre à ceux qui sont tentés de voter pour le FN aux élections municipales et aux européennes de 2014.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !