Mathieu Gallet renvoyé en correctionnelle pour "favoritisme" dans l'affaire des contrats passés par l'INA | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Mathieu Gallet renvoyé en correctionnelle pour "favoritisme" dans l'affaire des contrats passés par l'INA
©Reuters

Soupçons

Mathieu Gallet renvoyé en correctionnelle pour "favoritisme" dans l'affaire des contrats passés par l'INA

L'enquête avait été ouverte en 2015 après un signalement du ministère de la Culture.

Le PDG de Radio France et ancien PDG de l'INA, Mathieu Gallet, sera jugé le 16 novembre prochain pour des soupçons de "favoritisme" entre 2010 et 2014 pour des contrats passés avec des sociétés de communication. 

Mathieu Gallet a été renvoyé en procès pour "favoritisme" pour des irrégularités présumées dans des contrats de plusieurs centaines de milliers d'euros passés avec des consultants lorsqu'il présidait l'INA, a indiqué ce vendredi le parquet de Créteil. 

>>>> À lire aussi : L'ex-président de l'INA Mathieu Gallet sous le feu d'un pré-rapport de la Cour des comptes

Le montant total des contrats visés par l'enquête préliminaire, passés avec des sociétés de conseil en communication entre 2010 et 2014, s'élève à 428 000 euros, a ajouté le parquet.

Ouverte en 2015 après un signalement du ministère de la Culture, cette enquête avait fait suite à la publication d'un article du Canard enchaîné. 

L'hebdomadaire affirmait qu'un service de Bercy avait révélé des "irrégularités" dans plusieurs marchés publics, passés sous la présidence de Mathieu Gallet sans aucune mise en concurrence.  

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !