Martine Aubry charge violemment François Hollande et Manuel Valls dans une tribune | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Martine Aubry charge violemment François Hollande et Manuel Valls dans une tribune
©Reuters

Au vitriol

Martine Aubry charge violemment François Hollande et Manuel Valls dans une tribune

La maire de Lille signe mercredi dans Le Monde, avec plusieurs responsables socialistes et écologistes, un violent réquisitoire contre la politique du couple exécutif.

"Pas ça, pas nous, pas la gauche !". Les mots ne sont pas tendres, et c’est un euphémisme. Dans une tribune publiée dans Le Monde, plusieurs intellectuels ou responsables socialistes et écologistes, parmi lesquels Martine Aubry, Daniel Cohn-Bendit, ou encore Benoît Hamon, égratignent sévèrement la politique de François Hollande et de Manuel Valls.

Dans ce long texte, les contestataires (où figurent également le socialiste  frondeur Christian Paul, l’écologiste Yannick Jadot et le généticien Axel Kahn) prennent à partie le couple exécutif et appelle à un changement radical de ligne, sous peine, selon eux, d’une défaite programmée en 2017, à la fois morale et politique selon eux.

Dans leur viseur des auteurs, le pacte de responsabilité de janvier 2014, le "désolant débat sur la déchéance de nationalité", "la meurtrissure de l’indécent discours de Munich" de Manuel Valls sur l’accueil des réfugiés en Europe, et le très controversée projet de réforme du code du travail.

"Ce n’est plus simplement l’échec du quinquennat qui se profile, mais un affaiblissement durable de la France qui se prépare, et bien évidemment de la gauche, s’il n’est pas mis un coup d’arrêt à la chute dans laquelle nous sommes entraînés", écrivent ses auteurs. "C’est toute la construction des relations sociales de notre pays qui est mise à bas en renversant la hiérarchie des normes".

A LIRE AUSSI : Régionales : Martine Aubry a-t-elle encore un tel pouvoir (de nuisance) que ses amis du PS doivent dépenser autant d’énergie à lui nuire 

 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !