Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Justice

Marine Le Pen mise en examen pour la publication sur Twitter de photos d’exactions de l’Etat islamique

"J'ai désormais ma médaille de la résistance contre Daech" a réagi la patronne du FN.

Nouvelle déconvenue judiciaire pour Marine Le Pen. La présidente du Front national été mise en examen pour avoir relayé le 16 décembre 2015 sur son compte Twitter des photos d'exactions commises par l'Etat islamique.  Ces retweets étaient une réponse au journaliste de RMC Jean-Jacques Bourdin qu'elle accusait d'avoir "fait un parallèle" entre l'EI et le parti frontiste.

Dans les colonnes du Figaro, Marine Le Pen a réagi : "J'ai désormais ma médaille de la résistance contre Daech. Je suis donc inquiétée pour combattre le terrorisme. C'est le monde à l'envers. Pour me mettre en examen ils ont dû aller chercher un texte qui à l'origine est fait pour protéger les enfants du minitel rose".

En novembre dernier, l'Assemblée nationale avait levé l'immunité parlementaire de la fille de Jean-Marie Le Pen. "La liberté d'expression et de dénonciation, qui est consubstantielle au rôle de député, est morte avec cette décision de basse politique politicienne", avait-elle alors déclaré.

A LIRE AUSSI : Levée de l'immunité de Gilbert Collard : une députée LFI dénonce des conditions de vote "inadmissibles"
 

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !