Marine Le Pen : "Le FN arrivera en tête des élections européennes de 2014" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
"Toute une vague d'élections va arriver et peut bouleverser considérablement le panel politique français", a déclaré Marine Le Pen.
"Toute une vague d'élections va arriver et peut bouleverser considérablement le panel politique français", a déclaré Marine Le Pen.
©

Méthode Coué ?

Marine Le Pen : "Le FN arrivera en tête des élections européennes de 2014"

La présidente du Front national estime que les élections qui viennent peuvent "bouleverser considérablement le panel politique français".

Marine Le Pen s'est dite samedi convaincue que son parti "arrivera en tête des élections européennes" de 2014. La présidente du Front national base sa prédiction sur les résultats des élections locales britanniques qui ont bénéficié au parti anti-européen Ukip avec qui elle juge avoir "beaucoup de points communs" .

"Toute une vague d'élections va arriver et peut bouleverser considérablement le panel politique français", a-t-elle déclaré lors d'un déplacement à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). "J'en veux pour preuve les résultats absolument spectaculaires de nos amis du Ukip en Grande-Bretagne qui, dans les municipalités où il se sont présentés, ont fait en moyenne 25 % des voix", a-t-e-elle précisé devant les journalistes.

"Ils ont beaucoup de points communs avec la politique que nous défendons, et d'abord leur rejet d'un processus migratoire massif et anarchique, et bien sur leur position très europhobe, ou eurosceptique pour ceux qui seraient choqués par ce terme europhobe", a estimé la patronne de parti d’extrême droite français.

Selon un sondage BVA pour I-Télé publié vendredi, Marine Le Pen serait présente au second tour d'un scrutin présidentiel, si le premier tour se déroulait ce dimanche. Elle obtiendrait 24% des voix alors que Nicolas Sarkozy récolterait 29% des suffrages et François Hollande 20%.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !