Mariage homosexuel : les Sages ne reconnaissent pas la liberté de conscience des maires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mariage homosexuel : les Sages ne reconnaissent pas la liberté de conscience des maires
©

Constitution

Mariage homosexuel : les Sages ne reconnaissent pas la liberté de conscience des maires

Les requérants devraient donc se tourner vers la Cour européenne des droits de l'Homme.

Le Conseil constitutionnel a tranché. Les Sages n'ont pas reconnu, ce vendredi, la liberté de conscience réclamée par les maires opposés au mariage homosexuel. Celle-ci faisait partie des promesses faites par François Hollande au moment des débats du mariage pour tous. Elle était censée permettre aux officiers d'état-civil de refuser de célébrer certaines unions. Les maires avaient prévenu : en cas d'avis défavorable, ils se tourneront vers la Cour européenne des droits de l'Homme.

La loi Taubira a été promulguée à la fin du mois d'août et a donné lieu à 600 mariages homosexuels dans les 50 plus grandes villes du pays, soit 1% des mariages en France. Certains élus ont déjà refusé de célébrer ces unions mais les couples ont finalement pu se marier, le mariage étant prononcé par des adjoints. C'est notamment le cas à Bollène, dans le Vaucluse, et Arcangues, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !