Mariage homosexuel : le Sénat adopte le projet de loi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le Sénat a approuvé le projet de loi sur le mariage homosexuel
Le Sénat a approuvé le projet de loi sur le mariage homosexuel
©

Oui, je le veux

Mariage homosexuel : le Sénat adopte le projet de loi

Le Sénat a adopté ce vendredi le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.

C'est officiel ! Après les longues batailles au sein de l'Assemblée Nationale, c'est le Sénat qui a conclu ce débat par une adoption du projet de loi en faveur du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels, ce vendredi. Le vote à main levée a donc donné raison à la ministre de la Justice, Christiane Taubira aux dépens de ses contradicteurs. Si quelques élus de la majorité étaient absents, cela a été compensé par les votes de plusieurs élus UMP et UDI en faveur du texte reprenant un engagement de François Hollande durant sa campagne pour l'élection présidentielle.

Il faut dire que le premier article qui se révèle être le plus important puisqu'il ouvre le mariage et l'adoption aux couples de même sexe, a été voté "conforme", dans les mêmes termes que lors de la première lecture à l'Assemblée nationale en février.

Alors qu'une seconde lecture est prévue fin mai à l'Assemblée, il se pourrait que la majorité fasse voter le texte tel que le Sénat l'a adopté ce qui lui permettrait d'être définitivement adopté. Pour autant, l'opposition a annoncé qu'elle déposerait un recours auprès du Conseil constitutionnel. Cette dernière a été très active à l'Assemblée nationale mais s'est révélée plus calme au Sénat où 279 amendements ont été déposés. En comparaison, il y en avait plus de 5 000 au Palais-Bourbon.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !