Manuel Valls estime qu'il y a 15000 personnes radicalisées en France aujourd'hui | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Manuel Valls estime qu'il y a 15000 personnes radicalisées en France aujourd'hui
©Reuters

Menace

Manuel Valls estime qu'il y a 15000 personnes radicalisées en France aujourd'hui

Dans un entretien pour le Grand rendez-vous d'Europe 1/ITele/Les Echos, le Premier ministre a réagi à l'attentat déjoué cette semaine.

Le Premier ministre est allé droit au but : «La menace est maximale, nous l'avons encore vu ces derniers jours, ces dernières heures et encore au moment où nous parlons». L'arrestation de plusieurs suspects dans l'affaire des bonbonnes ne serait pas l'unique tentative déjouée cette semaine selon lui. «Tous les jours, les services de renseignement, la police, la gendarmerie, tous les jours, déjouent des attentats, démantèlent des filières irako-syriennes» a-t-il déclaré.

Il a aussi augmenté le nombre de personnes radicalisées en France, le faisant passer de 10000 à 15000. 700 djihadistes français se trouvent en Syrie aujourd'hui selon lui, dont 275 femmes et "plusieurs dizaines de mineurs".

Manuel Valls préconise dès lors la création de 10.000 places de prisons dans les 10 ans, avec des unités dédiées pour les détenus radicalisés.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !