Manuel Valls : 55% des Français convaincus par son discours de politique générale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Manuel Valls a convaincu les Français
Manuel Valls a convaincu les Français
©Reuters

Satisfaits

Manuel Valls : 55% des Français convaincus par son discours de politique générale

C’est ce que révèle une enquête BVA publiée samedi par Aujourd'hui en France/Le Parisien et i>Télé-CQFD.

Manuel Valls a réussi son grand oral. En tout cas aux yeux des Français, et c’est peut-être cela le plus important. En effet, un peu plus de la moitié (55 %) des Français estiment que le Premier ministre dans son discours de politique générale tenu mardi à l'Assemblée nationale a été convaincant, selon un sondage de BVA publié samedi par Aujourd'hui en France/Le Parisien et i>Télé-CQFD. 

Dans le détail, selon cette étude, 47 % l'ont trouvé "plutôt convaincant" et 8 % "tout à fait convaincant". À l'opposé, 30 % l'ont trouvé "plutôt pas convaincant" et 11 % "pas du tout convaincant". 4 % des personnes interrogées ne se sont pas prononcées. Le sondage montre que 77 % des sympathisants de gauche ont trouvé Manuel Valls convaincant et 36 % des sympathisants de droite. Selon Le Parisien, "le fait que Valls ne se contente pas de tracer des perspectives politiques mais annonce des mesures précises concernant la fiscalité des entreprises ou encore la réforme des collectivités locales a sans doute contribué à crédibiliser son propos".


Cette même enquête montre que six Français sur dix pensent que Manuel Valls sera "plutôt pas efficace" pour réduire le chômage et 56 % doutent de son efficacité pour "permettre plus de justice sociale". Mais les Français estiment que le Premier ministre n’est pas le décideur en dernier ressort. En effet, pour 63 % des sondés, la politique de la France est définie par le président contre 32 % qui pensent qu'elle le sera par le Premier ministre. Pour Céline Bracq, directrice de BVA Opinion interrogée par Le Parisien, cela veut dire que "l’image positive du Premier ministre peut avoir un effet réel sur le relèvement de l’exécutif, mais le bilan de la politique menée est et sera bien attribué majoritairement au chef de l’Etat." Reste à savoir combien de temps l’état de grâce va durer.

Ce sondage a été réalisé selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 974 personnes représentatif de la population française, recruté par téléphone et interrogé par Internet les 10 et 11 avril.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !