Mantes-la-Jolie : des policiers et des pompiers attirés dans un guet-apens | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mantes-la-Jolie : des policiers et des pompiers attirés dans un guet-apens
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Val Fourré

Mantes-la-Jolie : des policiers et des pompiers attirés dans un guet-apens

Selon des informations du Parisien, une centaine d’individus s’en sont pris aux forces de l’ordre et à des pompiers, jeudi soir, dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie.

Une centaine d’individus s’en sont pris aux forces de l’ordre et aux pompiers, jeudi soir, dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, selon des informations du Parisien

Les policiers et les pompiers seraient tombés dans un guet-apens. Les faits se sont déroulés jeudi soir, vers 23h. Les pompiers ont été appelés pour éteindre un véhicule en feu dans le quartier du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie. Un équipage de policiers a été alors sollicité afin d’assurer leur protection. C’est à ce moment qu’"une centaine d’individus" ont convergé vers eux, d’après une source policière. 

Les pompiers ont été dans l’obligation de repartir sans avoir éteint l’incendie. Les forces de l’ordre ont ensuite été la cible, pendant de longues minutes, de jets de cocktails Molotov et de pierres ainsi que de tirs de mortier. Les policiers ont alors décidé d’appeler des renforts. Ils ont tenté de rétablir l’ordre pendant près d’une heure. Ils auraient fait usage de lanceurs de balles de défense et des grenades lacrymogènes.

Le calme est revenu après minuit. Aucun individu n’a été interpellé. 

Une enquête a été ouverte des chefs de "violences avec guet-apens, arme et en réunion", "participation à un groupement formé en vue de la commission de violences" et "outrages" sur personne dépositaire de l'autorité publique, selon des précisions du parquet.

Un policier a été blessé à la cuisse par un tir de mortier. Deux jeunes se sont présentés dans la nuit aux urgences. Une vidéo de la blessure de l’un des deux jeunes a été relayée sur les réseaux sociaux. Au moins un des deux jeunes blessés à déjà déposé plainte auprès de l'IGPN.

Les forces de l'ordre, qui dénoncent le piège dont elles ont été victimes, ont prévu de renforcer leur présence ce vendredi soir au Val Fourré à Mantes-la-Jolie. 

D’après Le Parisien, depuis plusieurs jours et en cette première semaine de vacances scolaires, le quarier du Val-Fourré serait confronté à des "épisodes de petite délinquance urbaine : caillassage de voiture de police, jets de pierre…".

Le Parisien et CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !