Manif pour tous : les produits dérivés se vendent très bien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La vente des produits dérivés de La Manif pour tous a augmenté ces dernières semaines.
La vente des produits dérivés de La Manif pour tous a augmenté ces dernières semaines.
©Reuters

Mode

Manif pour tous : les produits dérivés se vendent très bien

Une boutique commercialisant des produits dérivés des anti-mariage gay a ouvert ses portes lundi 3 juin.

Le mouvement La Manif pour tous a toujours la cote. Si la loi sur le mariage pour tous a été votée, les anti ne comptent pas arrêter la mobilisation comme le prouve l'ouverture lundi dernier en région parisienne d'une boutique qui vend des vêtements dérivés de la "Manif pour tous".

 

Trouver la boutique n'est toutefois pas aussi facile que cela. Les personnes à l'origine du magasin cherchent en effet à éviter les incidents et ne donnent donc l'adresse qu'aux militants. La boutique, un simple local de 15 m² qui n'a ni panneau ni vitrine, ressemble à un stock. Des cartons remplis de vêtements sur lesquels se trouve le logo du collectif, mais aussi des polos, des T-shirt ou encore des bracelets sont entreposés sur le sol comme l'indique le site internet d'Europe 1.

 

La radio révèle par ailleurs que le collectif reçoit "facilement 300 commandes par jour" quand "il y a un mois [ils étaient] à 200, 250" selon le responsable des produits dérives de La Manif pour tous. Les meilleures ventes de la "marque" : le pull bleu avec le logo du collectif en blanc, mais aussi le t-shirt de couleur rose avec le logo en blanc.

 

Si les ventes d'objets à l'effigie de La Manif pour tous ne faiblissent pas, elle ne permettent toutefois pas de rembourser les frais engagés pour les différentes manifestations. Toujours cité par Europe 1, le responsable des produits dérivés explique que ce n'est de toute façon pas son principal objectif qu'il s'agit avant tout d'"une boutique de communication" ajoutant que le mouvement s'enracine.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !