Manif pour tous : Frigide Barjot pourrait ne pas manifester dimanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Frigide Barjot a déclaré être "inquiète" en raison des "attaques personnelles dont [elle fait] l'objet" et "des risques de violences".
Frigide Barjot a déclaré être "inquiète" en raison des "attaques personnelles dont [elle fait] l'objet" et "des risques de violences".
©Reuters

Doutes

Manif pour tous : Frigide Barjot pourrait ne pas manifester dimanche

"Je ne suis pas sûre d'assister à la manifestation du 26 mai. J'ai reçu trop de menaces de mort, de la part de l'extrême-droite", a-t-elle confié à Europe 1.

Alors que la loi sur le mariage homosexuel a été promulguée samedi 18 mai, les partisans de la Manif pour tous ne lâchent rien et seront dans la rue dimanche prochain. Pourtant, l'égérie auto-proclamée de ce mouvement, Frigide Barjot (Virginie Tellenne de son vrai nom), a émis l'hypothèse qu'elle pourrait ne pas y participer, ce jeudi au micro de Radio Notre-Dame. Frigide Barjot a ainsi déclaré être "inquiète" en raison des "attaques personnelles dont [elle fait] l'objet" et "des risques de violences", rapporte Le Figaro.

"Aujourd'hui, je me demande même si je vais y aller", a-t-elle ajouté . "A l'heure qu'il est, et tant que nous n'avons pas des garanties sérieuses de la part de la police et des organisateurs, je mets ma participation entre parenthèses", a-t-elle conclu. Elle a confirmé ses doutes auprès d'Europe 1 en déclarant avoir "reçu trop de menaces de mort, de la part de l'extrême-droite. J'appelle à l'apaisement, dans la diversité et l'unité".

A 20 Minutes, elle a confié qu'elle "donner[a] [sa] réponse vendredi matin". "J'attends des réponses de la police et du ministère de l'Intérieur. Il faut que l'ordre public et la sécurité soient assurés pour tous les manifestants", a-t-elle ajouté. Elle explique craindre les "groupuscules d'extrême droite" et rappelle : "nous voulons faire une manifestation citoyenne, dans le calme."

Annonçant une mobilisation "massive", les anti-mariage pour tous ont prévu trois cortèges qui convergeront tous à partir de 14 heures vers l'esplanade des Invalides, rappelle Le Monde. Un rassemblement distinct se tiendra au même moment dans le quartier de l'Opéra, à l'appel de l'Institut Civitas, proche des catholiques intégristes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !