Maisons de santé et 3G : les mesures de Manuel Valls en faveur du monde rural | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Manuel Valls
Manuel Valls
©Reuters

"En campagne"

Maisons de santé et 3G : les mesures de Manuel Valls en faveur du monde rural

Le Premier ministre veut lutter notamment contre les "zones blanches" et les déserts médicaux.

Manuel Valls en mode "opération séduction" du monde rural. Le Premier ministre a accordé un entretien exclusif au journal L'Union de Reims dans laquelle il annonce plusieurs mesures pour rapprocher le service public des campagnes. Dans cet interview, le chef du gouvernement promet de multiplier "par trois le nombre des maisons de services au public", qui regroupent plusieurs services pour la population en un seul endroit. Cette augmentation se fera"notamment grâce à un partenariat avec La Poste". "Nous passerons à 800 maisons de santé dès cette année" a confirmé le patron de Matignon.

Ce vendredi, le Premier ministre sera d'ailleurs à Laon, dans l'Aisne, afin d'animer un comité interministériel sur le thème de la ruralité.  Cet évènement va réunir onze ministres et secrétaires d'Etat, notamment la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkcaem, la ministre de la Santé Marisol Touraine et le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll. Les priorités de ce comité seront la lutte contre les déserts médicaux et les "zones blanches", les endroits où les communications numériques passent mal ou pas du tout. Aujourd'hui, 169 communes françaises ne bénéficient même pas de la 2G .

"Dans les campagnes, il est souvent impossible d'utiliser son téléphone portable à l'intérieur des maisons. Il faut que tous les opérateurs s'engagent à mettre à disposition des solutions, pour un coût modique" a souligné Manuel Valls au journal rémois, qui devrait également s'exprimer devant la presse une fois le comité terminé.

Cette incursion dans le monde rural apparait comme une tentative du gouvernement de faire barrage au Front national, dans des territoires souvent tentés par l’extrême droite, alors que les élections départementales se profilent dans une dizaine de jours.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !