Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©

Ovation

Retour triomphal pour Mahmoud Abbas

Le président de l'Autorité palestinienne est considéré comme un héros national suite à son intervention aux Nations Unies.

Il est élevé au rang de héros national. Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a été accueilli et ovationné par des milliers de palestiniens rassemblés devant son quartier général à Ramallah, pour son retour de New York, dimanche. 

Le nouveau héros de la Palestine a été salué par l'ensemble des dirigeants du Fatah et de l'Organisation de la Libération de la Palestine.

Après avoir rendu un hommage à son prédécesseur Yasser Arafat, le président Abbas s'est exprimé devant une foule conquise.   "Le Printemps Palestinien est engagé", a-t-il affirmé. "Notre rassemblement international a commencé. La route sera longue et semée d'embuches, mais nous les surmonterons, par la grâce de l'indéfectible volonté de notre peuple".

Mahmoud Abbas a également déclaré à la foule que la demande faite aux  Nations-Unies, a été adressée au nom de tous les palestiniens, suscitant ainsi enthousiasmes et acclamations. "Je me suis rendu aux Nations Unies, transportant vos espoirs et vos aspirations, votre souffrance et votre vision du future, ainsi que votre besoin d'un État palestinien" a annoncé le président.

Il a également précisé les termes de revendications qu'il avait soumis à l'Assemblée Générale. "Nous avons affirmé au monde entier que nous voulions obtenir nos Droits par des moyens pacifiques, par la négociation et la concertation diplomatique, mais pas par n'importe quelle négociation. Nous n'admettrons jamais de négociation illégitime, et ne négocierons pas sans la cessation de l'expansion coloniale".

Mahmoud Abbas fait un pied-de-nez à tous les analystes qui le considéraient comme un dirigeant palestinien "faible",  en réalisant un puissant retour politique et en atteignant une popularité qu'il n'avait jamais eu auparavant.  

Lu sur Palestine News Network

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !