LREM : Coup de déprime chez les nouveaux députés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
LREM : Coup de déprime chez les nouveaux députés
©Reuters

Blues

LREM : Coup de déprime chez les nouveaux députés

Selon le Monde, des dizaines d'entre eux sont démoralisés voire découragés.

Sept mois après leur victoire, de nombreux députés LREM semblent démoralisés. A en croire le Monde, le malaise est criant, notamment du côté des nouveaux députés issus du monde de l'entreprise. Habitués à "l'action", les voici piégés dans les codes de la politique. "Certains se plaignent de perdre leur temps dans l’Hémicycle car ils ont le sentiment d’être plus passifs qu’actif" explique ainsi au journal le député de Paris Pierre Person. "Ils ont l’impression de ne pas servir à grand-chose et se demandent à quoi cela sert de siéger pendant des heures dans l’hémicycle ou en commission uniquement pour lever le bras" renchérit un responsable LREM.

Entre l'hémicycle, la circonscription et les médias, les néo-députés semblent, pour des dizaines d'entre eux, complètement perdus. Au point que certains songent même à jeter l'éponge. "Des anciens cadres supérieurs du privé, qui gagnaient près de 20 000 euros et se retrouvent avec quatre fois moins, se plaignent de travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins" souligne un député LREM, toujours au Monde. La direction du groupe a décidé de reprendre les choses en main, notamment pour ceux qui n'ont pas trouvé leur domaine de prédilection. Selon l'Opinion, un groupe "care" a été mis en place pour aider les députés perdus, tandis qu'un un nouveau séminaire de cohésion est prévu début janvier. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !