Londres : au moins 12 morts dans l'incendie d'une tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Londres : au moins 12 morts dans l'incendie d'une tour
©DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Drame

Londres : au moins 12 morts dans l'incendie d'une tour

Deux cent pompiers continuaient à lutter contre les flammes, tôt, ce mercredi matin.

Mise à jour 18h40

Selon le dernier bilan provisoire communiqué par la police, au moins 12 personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi une tour de logements sociaux de 24 étages à Londres. 

Vers une heure du matin (heure française), un immense incendie s'est déclaré dans une tour d'habitation de 27 étages, la Greenfell Tower, dans le quartier de North Kensington, situé à l’ouest de Londres. Deux cent pompiers continuaient à lutter contre les flammes, tôt, ce mercredi matin. La police a évacué une partie des immeubles et maisons voisins, menacés par la chute de débris lourds. Des dizaines de résidents se sont retrouvés sur le trottoir, souvent en pyjama. Et d’après plusieurs médias britanniques, des personnes, piégées à l'intérieur de l'immeuble, criaient à l'aide depuis les fenêtres des étages supérieurs. Il y auraient plusieurs morts, ont indiqué les pompiers.

"Plusieurs personnes ont été prises en charge pour des blessures diverses", a commenté la police londonienne mercredi matin. Sur son compte Twitter, le maire de Londres, Sadiq Khan, a fait état d'un "accident majeur". Il a ensuite précisé être en contact avec le chef des pompiers londoniens.

Un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises ces dernières années de l'état de l'immeuble - qui date de 1974 - et des risques d'incendie potentiels.

Lu sur Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !