Loi Sécurité globale : 119 interpellations à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Loi Sécurité globale : 119 interpellations à Paris
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Nouvelle journée de mobilisation

Loi Sécurité globale : 119 interpellations à Paris

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblées à Paris. Le ministre de l'Intérieur a fait part, à 18h, de 119 interpellations.

Une nouvelle journée de manifestations a eu lieu ce samedi 12 décembre contre le projet de loi "sécurité globale". A Paris, le collectif organisateur avait considéré que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies pour une manifestation, mais une partie des organisateurs avait décidé de passer outre et d'organiser tout de même un défilé. Il a réuni plusieurs milliers de personnes, encadrées par un important effectif de CRS et de gendarmes mobiles. 

Le cortège a été tendu. Dès le début de l'après-midi, les forces de l'ordre sont intervenues "au milieu du cortège et ont interpellé des individus pour empêcher la constitution d'un groupe de black-blocs violents", a indiqué la préfecture dans un tweet. Ces interpellations ont continué toute la journée. En fin d'après-midi, elles atteignaient le chiffre de 119 personnes arrêtées, a tweeté le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "119 interpellations à 17h50 à Paris, grâce à nos policiers et gendarmes qui mènent une action déterminée et courageuse contre des casseurs venus nombreux. Je sais que les Français soutiennent nos forces de l’ordre", a-t-il écrit.

Environ 2.000 personnes ont également défilé à Lyon - où 5 personnes ont été interpellées -, 1.800 à Montpellier, 1.300 à Strasbourg, et entre 200 et 300 à Lille.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !