Loi Macron : pour Christian Jacob "le 49-3 c'est l'arme des faibles" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Loi Macron : pour Christian Jacob "le 49-3 c'est l'arme des faibles"
©

Attaque

Loi Macron : pour Christian Jacob "le 49-3 c'est l'arme des faibles"

Avant le vote, le président du groupe UMP avait appelé François Hollande à dissoudre l'Assemblée.

"Les masques tombent, vous êtes à la merci de votre majorité, vous ne pilotez plus, vous ne tenez plus le manche", a lancé Christian Jacob ce jeudi 19 février à l’adresse de Manuel Valls à l’occasion des débats à l'Assemblée nationale sur la motion de censure de la droite contre le gouvernement. 

"C'est l'histoire d'une majorité qui a cru aux mensonges de campagne de François Hollande et qui se supporte plus ses reniements. C'est un rendez-vous manqué entre l'exécutif et la majorité. C'est l'histoire de trois années de perdues", a-t-il poursuivi. Avant d'attaquer : "Le 49-3 c'est l'arme des faibles et vous êtes un faible monsieur le Premier ministre [...] Pour votre gouvernement, c'est au mieux le début de l'immobilisme, au pire le début de la fin."

"L'alternative politique elle existe monsieur le Premier ministre, nous la construisons tous les jours", a conclu Christian Jacob, avant de mettre au défi le président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale : "Et vous verrez alors ce que réellement vous pesez dans le pays."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !