Librairies : l'Etat va prendre en charge les frais d'expédition des livres pendant le confinement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
livres littérature romans coronavirus covid-19 vente
livres littérature romans coronavirus covid-19 vente
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Soutien aux commerces indépendants

Librairies : l'Etat va prendre en charge les frais d'expédition des livres pendant le confinement

Le gouvernement va mettre en place un dispositif afin de venir en aide aux librairies indépendantes. Ce mécanisme permettra aux libraires de ne facturer à leurs clients que les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 euro.

Après les polémiques et les débats sur la fermeture des commerces « non-essentiels » et sur le sort des librairies, le gouvernement a décidé de proposer une mesure afin d’aider la profession. Dans un communiqué, les ministres de l'Economie, Bruno Le Maire, et de la Culture, Roselyne Bachelot, ont dévoilé les contours de ce nouveau dispositif. Les libraires pourront facturer à leurs clients les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 euro.

Les librairies concernées, "répondant aux critères de taille TPE et PME et dont la vente de livres neufs est l'activité principale", devront déposer des demandes de remboursement.

Le gouvernement met donc en place la prise en charge des frais d’expédition de livres des librairies indépendantes pour favoriser la vente à distance. 

Face à la concurrence d’Amazon, les libraires vont donc pouvoir poursuivre leur activité à travers la vente en ligne. L’Etat prendra en charge, à compter du 5 novembre et pendant la durée du confinement, les frais d’envoi de livres.

Les libraires pourront déposer auprès de l’Agence de Services et de Paiement (ASP) une demande de remboursement, accompagnée des factures justifiant des coûts d’expédition des commandes prises à partir du 5 novembre pour obtenir le soutien de l’Etat. 

Selon le communiqué du gouvernement, « afin de réduire l’avance de trésorerie des libraires, et de réduire les délais de livraisons de proximité à J+1, La Poste met en place une remise sur son offre « Proxicourses Librairies ». Celle-ci sera disponible au tarif de 2 euros au lieu de 4,5 €. Elle sera éligible au dispositif de prise en charge des frais de port ci-dessus ».

Selon Bruno Le Maire, « le Gouvernement est pleinement mobilisé pour soutenir les commerces de proximité touchés par la crise. Ce nouveau dispositif va permettre aux libraires indépendants de développer leur activité de vente à distance sans différence de coût de livraison avec les grandes plateformes numériques. Je salue l’initiative de La Poste qui contribue à cet effort de solidarité. »

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !