" Que reste-t-il de nos amours ? " | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
" Que reste-t-il
de nos amours ? "
©

Timbrée

" Que reste-t-il de nos amours ? "

Une lettre d'amour, rédigée par un étudiant américain, arrive à destination 53 ans après avoir postée en Pennsylvanie.

La lettre est mystérieusement arrivée au service du courrier de l'université de la California University of Pennsylvania (Cal U) sans un bruit, en toute discrétion. Cependant, en la regardant de plus près, ce courrier a suscité un vif intérêt auprès des agents de ce service. Le cachet de la poste était daté du 20 février 1958 !  

Intrigués par cet étrange courrier, les responsables de l'université ont recherché le destinataire de cette lettre : l'ancien étudiant Clark C. Moore, aujourd'hui professeur à la retraite âgé de 74 ans et résidant à Indianapolis. 

Selon le porte-parole de l'université, qui met un point d'honneur à faire parvenir son courrier à Clarck C. Moore, le septuagénaire ne manquerait pas d'humour. En effet, contacté par les responsables de Cal U, le destinataire aurait dit "que s'il ne la recevait pas d'ici les 53 prochaines années, il appellerait pour se plaindre ! 

Clark C. Moore, connu aujourd'hui sous le nom de  Muhammad Siddeeq, a expliqué qu'il avait épousé Vonnie, l'auteur de la lettre, et qu'ils avaient eu quatre enfants mais qu'ils étaient aujourd'hui séparés.

 

Lu sur Reuters.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !