Les ventes du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19 pourraient atteindre 15 milliards de dollars en 2021 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les ventes du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19 pourraient atteindre 15 milliards de dollars en 2021
©JUSTIN TALLIS / AFP

Chiffres impressionnants

Les ventes du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19 pourraient atteindre 15 milliards de dollars en 2021

Cette somme pourrait même augmenter en cas de nouvelles signatures de contrats. Le groupe a déjà vendu, au quatrième trimestre 2020, pour 154 millions de dollars de doses de son vaccin.

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a estimé que les ventes de son vaccin contre la Covid-19, développé en partenariat avec la société allemande BioNTech, atteindront environ 15 milliards de dollars sur l’ensemble de l'année 2021. Cette somme pourrait encore augmenter si le laboratoire signe des contrats supplémentaires.

Selon des informations du Figaro, le vaccin de Pfizer - BioNTech serait donc un des plus gros « blockbusters » de l'histoire de la pharmacie.

Pfizer dévoilait ce mardi ses résultats trimestriels. Le laboratoire s'attend à dégager sur le vaccin une marge avant impôt d'environ 25% à 30%.

Le groupe a déjà vendu au quatrième trimestre pour 154 millions de dollars du vaccin, autorisé dans plusieurs pays à la fin de l’année 2020.

Pfizer, qui avait fourni début janvier une première estimation de son bénéfice par action ajusté, a relevé cette estimation à la suite de calculs plus affinés sur les potentiels revenus tirés du vaccin. Le laboratoire s'attend désormais à un bénéfice par action ajusté compris entre 3,10 et 3,20 dollars contre 3,00 à 3,10 dollars auparavant. Ce bénéfice est l'indicateur surveillé par les milieux financiers pour mesurer la rentabilité d'une entreprise.

Ces prévisions, selon Pfizer, sont basées sur l'hypothèse d'une « reprise continue de l'activité macroéconomique et de la santé tout au long de 2021 au fur et à mesure que les populations seront vaccinées contre le Covid-19 ».

Le laboratoire, qui avait enregistré une perte nette de 333 millions de dollars au 4e trimestre 2019, est repassé dans le vert en dégageant un bénéfice net de 534 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires du groupe, qui s'est séparé en novembre de sa filiale de médicaments non brevetés Upjohn pour la fusionner avec Mylan et former Viatris, a progressé de 2% à 41,91 milliards de dollars.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !