Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'ancien ministre de dit déterminé à s'"engager pour les six ans qui viennent".
©Reuters

Échéance

Les Républicains : "la primaire n'est plus ma priorité", assure Xavier Bertrand

"Si je m'engage, c'est pas pour faire semblant. Je quitterai mes fonctions de député de l'Aisne, j'abandonnerai ma fonction de maire de Saint-Quentin et pourtant Dieu sait que je suis attaché à ma ville" a déclaré Xavier Bertrand ce vendredi sur RTL.

L'ancien ministre du Travail, qui conduit la liste LR-UDI-MoDem dans la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie, a évoqué ce vendredi sur le scrutin serré qui doit l’opposer au Front national lors du second tour des élections régionales.  Selon les plus récents sondages, Xavier Bertrand sortirait victorieux de face à Marine Le Pen (FN), avec 53% des intentions de vote contre 47% (BVA/Voix du Nord).

"Ce résultat sera très serré je pense, il n’y aura pas les sondages au fond des urnes", estime le principal intéressé, qui assure par ailleurs que la primaire de la droite et du centre en 2016 ,'est désormais plus sa "priorité".

"La primaire n'est plus ma priorité (…) Si je m'engage, c'est pas pour faire semblant. Je quitterai mes fonctions de député de l'Aisne, j'abandonnerai ma fonction de maire de Saint-Quentin et pourtant Dieu sait que je suis attaché à ma ville. Et je garderai mon mandat de conseiller municipal pour garder ce lien avec le terrain", a déclaré l'ancien ministre sur RTL.Se disant déterminé à s'"engager pour les six ans qui viennent" à la tête de la région, Xavier Bertrand lance : "Vous croyez pas que j'aurai autre chose à faire ?", à propos de la course à la primaire. 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !