Les radins ont moins de matière grise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les radins ont moins de matière grise
©

Picsou

Les radins ont moins de matière grise

Des scientifiques suisses ont trouvé un lien entre altruiste, anatomie et activité cérébrale.

Si vous n'aimez pas donner de l'argent, alors vous avez sans doute un manque de matière grise. 

En fonction du volume d’une région du cerveau, les personnes ont une tendance à être plus ou moins altruistes, selon une étude suisse.

L'un des deux chercheurs, Ernst Fehr (Université de Zurich), avance que pour la première fois "le lien est démontré entre altruisme, anatomie et activité cérébrale".

Les participants à l'étude devaient partager de l'argent avec d'autres personnes qu'ils ne connaissaient pas. Pendant ces différentes transactions, les scientifiques mesuraient le volume de matière grise ainsi que l'activité cérébrale.

Chez une personne peu portée sur le partage, les lobes pariétal et temporal sont très actifs dès qu'une petite somme d'argent est en jeu.

Pour quelqu'un de moins sensible, ces parties du cerveau situées derrière les oreilles ne s'animent pas. Elles fonctionnent lorsque le gain est plus important.

Les deux chercheurs zurichois démontrent également que le niveau de matière grise n'est pas le même : un être radin en possède moins qu'un autre généreux.

Suite à cette découverte, les chercheurs se demandent s'il est possible d'encourager la croissance des régions cérébrales desquelles dépend l'altruisme. Ernst Fehr prévient également qu'il ne faut pas en conclure qu'être altruiste a seulement une origine biologique. Le volume de matière grise s'explique aussi par des processus sociaux, précise-t-il.

Lu sur La Tribune de Genève

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !