Les Etats-Unis ont continué à espionner Israël et la Turquie après les révélations de Snowden | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les Etats-Unis ont continué à espionner Israël et la Turquie après les révélations de Snowden
©Reuters

Allo Jérusalem ? Allo Istanbul?

Les Etats-Unis ont continué à espionner Israël et la Turquie après les révélations de Snowden

Contactée par plusieurs agences de presse, la Maison Blanche n'a pas démenti ces révélations.

Les Etats-Unis ont continué à espionner Israël après que l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, ait révélé au monde entier que les Américains epiaient leurs alliés en janvier 2014. Selon The Wall Street Journal, les Etats-Unis qui avaient placé sur écoute plusieurs haut dirigeants européens tels que Nicolas Sarkozy, François Hollande ou encore Angela Merkel, ont continué à espionner les communications du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou pour des "raisons impérieuses de sécurité nationale". 

Ainsi, Barack Obama qui avait assuré que les Etats-Unis n'espionneraient plus les dirigeants mondiaux, aurait cependant validé la poursuite des écoutes de Benyamin Netanyahou  et du président turc Recep Tayyip Erdogan. Contactée par plusieurs agences de presse, la Maison Blanche n'a pas démenti les informations divulguées par plusieurs responsables de l'administration américaine. "Nous ne conduisons pas d’activités de renseignement visant l’étranger sauf en cas d’intérêt spécifique et validé relatif à la sécurité nationale. Ceci s’applique aussi bien aux citoyens ordinaires qu’aux dirigeants mondiaux", a ainsi déclaré  un porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain. 
Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !