Les États-Unis intensifient la guerre d'espions avec la Russie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les États-Unis intensifient la guerre d'espions avec la Russie
©Reuters

Mokrye dela

Les États-Unis intensifient la guerre d'espions avec la Russie

"Les agences de renseignement américaines accroissent leurs opérations d'espionnage contre la Russie à une échelle sans précédent depuis la fin de la Guerre froide."

Alors que la Russie reprend son rang de puissance mondiale de premier ordre, y compris à travers le renseignement et les opérations clandestines, les États-Unis sont entrain de lancer un énorme effort de renseignement contre le Kremlin. "Les agences de renseignement américaines accroissent leurs opérations d'espionnage contre la Russie à une échelle sans précédent depuis la fin de la Guerre froide", résume le Washington Post, citant des sources à haut niveau du gouvernement fédéral américain. 

Les américains mettent le paquet : agents clandestins de la CIA, capacités de cyberespionnage de la NSA, satellites, et ainsi de suite. Il y a un mouvement stratégique de faire revenir les ressources vers la Russie, plus ou moins abandonnée par le renseignement américain après la fin de la Guerre froide. On ne parle pas cependant d'un retour à la Guerre froide : si pendant ce conflit, les agences de renseignement américaines consacraient environ 40% de leurs ressources à l'Union soviétique et ses satellites, aujourd'hui c'est plutôt 10% qui sont consacrés à la Russie, mais ce chiffre est entrain d'augmenter. 

Les Russes, quant à eux, sont doués, et concentrent énormément de ressources contre les États-Unis. "On a un gros retard à rattraper", dit une source américaine du Washington Post. Si on estime que la Russie a environ 150 agents aux États-Unis, non seulement à New York et Washington mais ailleurs, les agents de la CIA en Russie sont quelques dizaines. Et il y a le contre-renseignement. Il y aurait "des milliers" d'agents russes dédiés à contrer les opérations de renseignement de l'ambassade américaine à Moscou. Des opérations de contre-renseignement qui vont jusqu'au harcèlement, comme dans cette vidéo devenue virale où un "diplomate" américain est plaqué au sol par un garde de sécurité russe avant de pouvoir rentrer dans les locaux de l'ambassade, ou encore le cas où une personne avait déféqué sur le tapis du salon d'un diplomate américain.

Lu dans le Washington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !