Les "4 conditions" de Robert Ménard pour que le FN remporte 2017 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les "4 conditions" de Robert Ménard pour que le FN remporte 2017
©Capture d'écran du site du Dailymail

Ouverture

Les "4 conditions" de Robert Ménard pour que le FN remporte 2017

Dans un communiqué, le maire de Béziers a appelé à intégrer des "personnalités indépendantes de la droite patriote" dans le projet présidentiel.

"Et maintenant ?" Malgré l'absence de régions conquises, le Front national ne cesse de se féliciter de ces élections. Le maire de Béziers, Robert Ménard, s'est fendu, à son tour, d'un communiqué sur Facebook, pour assurer que le Front national "est bien le premier parti de France." 
"Mais il ne gagne aucune région. L'ensemble des droites en France est largement majoritaire. Et pourtant la gauche l'emporte dans cinq régions. Voilà les deux enseignements essentiels de ces élections régionales" affirme-t-il.
À seize mois de l'élection présidentielle, "tout est possible" promet-il, pour la droite "patriote" mais "à certaines conditions." La première : "bâtir un programme présidentiel capable d'unir les électeurs des droites au deuxième tour" explique-t-il sans nommer formellement ces "droites."
Mais aussi "fédérer les personnalités indépendantes de la droite patriote et les intégrer dans l'élaboration de ce programme" en vue de 2017. Troisième condition : "créer une synergie en ouvrant, plusieurs mois avant la Présidentielle, les investitures aux Législatives à des personnalités locales ou nationales extérieures au mouvement de Marine Le Pen." Enfin : "organiser un Comité National de direction stratégique de campagne ouvert à des personnes n'appartenant pas au Front national." Robert Ménard n'est lui-même pas encarté au Front national mais a reçu le soutien du parti lors des dernières Municipales. 
"Oui, la victoire est possible ! Elle exige des ruptures et de la méthode" poursuit-il. "C'est dans ce but que, dès janvier, je m'engagerai totalement et annoncerai diverses initiatives. Parce que je souhaite la victoire de Marine Le Pen, parce que je la crois nécessaire pour le salut de la France, j'appelle tous les patriotes à se préparer pour ce grand combat."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !