Le siège marseillais de SOS Méditerranée occupé par des identitaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le siège marseillais de SOS Méditerranée occupé par des identitaires
©BORIS HORVAT / AFP

Protestation

Le siège marseillais de SOS Méditerranée occupé par des identitaires

Vingt-deux militants de Génération Identitaire ont été arrêtés par les forces de l'ordre.

Devenu le fer de lance de la lutte pour les migrants, SOS Méditerranée ne plait pas à tout le monde. Vendredi 5 octobre, une vingtaine de militants proches du groupe Génération Identitaire ont investi les bureaux de SOS Méditerranée à Marseille, ville dans laquelle vient d'accoster le bateau. Le groupe d'extrême-droite a revendiqué l'action et a demandé la saisie de l'Aquarius ; ce qui se justifie d'un point de vue légal, le navire ne battant plus aucun pavillon depuis que Panama lui a retiré le sien. Le but de l'opération est bien entendu d'empêcher le seul navire civil participant au passage des migrants en Europe.

L'action de protestation n'a fait aucune victime.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !