Le renseignement territorial s'inquiète des dérives sectaires des anti-pass sanitaire et des anti-vaccin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Militants Qanon dans le Capitole à Washington en janvier 2021
Militants Qanon dans le Capitole à Washington en janvier 2021
©SAUL LOEB / AFP

Le renseignement territorial s'inquiète des dérives sectaires des anti-pass sanitaire et des anti-vaccin

Exemple avec le mouvement Qanon importé des États-Unis

Selon une note confidentielle du renseignement territorial citée par RTL, le mouvement anti-pass sanitaire et anti-vaccin est une opportunité utilisée par des groupes antisystème et alimente des dérives sectaires.

Les analystes du renseignement prennent un cas concret : Thierry Casasnovas, thérapeute autodidacte, figure des opposants à la médecine moderne, qui donne des conseils en matière de santé et nutrition sur le web. Sur sa chaine Telegram, il a appelé dès juillet à la sédition contre ce qui est dénommé le totalitarisme médical. Or l'entrepreneur aux multiples vidéos Youtube détient le record de signalement à la miviludes, la mission de lutte contre les dérives sectaires, au nombre de 96 en 2020.

Ce cas est loin d'être le seul exemple. La note des renseignement évoque également QAnon,un mouvement importé des États-Unis dont le fond de commerce habituel est l'existence d'une secte pédo-sataniste liée aux grands dirigeants mondiaux.

Les personnes fragilisées par la crise sanitaire visées par ces mouvances.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !